My rickshaw to go home

Beijing est une ville remplie de taxis qui sont normalement toujours disponible et prompt à nous ramener chez nous. Malheureusement, il existe un créneau horaire toujours compliqué : 22h-minuit, juste après l’arrêt des métros.

N’ayant pas la chance de trouver un taxi au bout de 20/25 min, je me suis laissé tenter par un retour en pousse-pousse électrique depuis Sanlitun jusqu’à Shuangjing. Connaissant le tarif en taxi, je ne voulais pas payer plus cher (ce n’est plus écrit touriste sur mon front…) et le marchandage habituel a commencé. J’ai réussi à obtenir la course pour 20 RMB (prix similaire au taxi – course habituellement entre 23 et 30 RMB).

C’est ainsi que l’aventure commence. (suite…)