z.cn ad in Beijing subway

On parle régulièrement en Europe du prochain boom de l’e-commerce et du potentiel développement de ce type de pratiques (ventes et achats en ligne). La Chine a encore une fois une longueur d’avance sur le sujet. Cet achat online est déjà ancré dans le quotidien de nombreux chinois.

Pour parer à la demande de plus en plus importante, les sites d’e-commerce deviennent d’énormes multinationales gérant l’approvisionnement auprès des fournisseurs, le transport des marchandises ainsi que la livraison aux particuliers.

Il n’est pas rare de voir de nombreux livreurs tous les matins autour des immeubles pour faire parvenir aux clients leurs derniers achats. Il est même très courant de voir plusieurs collègues sortir quelques minutes du bureau et revenir avec un ou plusieurs cartons au cours de la journée.

Le site le plus connu en Chine est bien sur le fameux Taobao.com mais j’aimerais aborder ce sujet dans un post unique (surement à la lettre T d’ailleurs… :) ) vu mon expérience poussée sur cette plateforme d’achats en ligne. Il absorbe plus de 50% des ventes ; ce qui laisse peu de place aux concurrents.

D’autres compagnies tentent donc de résister face à la déferlante Taobao.

Pour contrecarrer la supériorité de Taobao, certains sites n’hésitent pas à mettre le paquet. Par exemple, Jindong (ou 360buy) a une promesse de vente pour ces clients habitant les grandes métropoles chinoises : si la commande est réalisée avant 11h le matin, elle sera livrée avant 11h le lendemain matin. Testé et approuvé pour l’achat de mon nouveau disque dur, impressionnant!

Tous ces sites sont en chinois et uniquement pour le marché local, ils démontrent la large gamme de produits vendus aujourd’hui sur Internet. Par ailleurs, certains autres sites essaient de toucher quelques niches:

  • Meilishuo pour les achats lies à la mode
  • Vipshop pour les ventes flash de produits de luxe
  • Yihaodian pour la vente de produits frais

Aujourd’hui, environ 240 millions de personnes achètent sur Internet en Chine. C’est bien sur le premier marché au monde. Je lisais récemment une étude qui précisait que plus de 400 millions de Yuans ($70 millions) avaient été dépensé pour des achats sur Internet uniquement sur le 2eme trimestre de cette année.

De plus, grâce a l’amélioration du niveau de vie d’une partie de la population, ce chiffre des dépenses ne fait qu’augmenter à un rythme exponentiel. Le secteur de l’e-commerce a encore de nombreuses belles années devant lui…