Le froid s’est maintenant installé sur Beijing et ceci pour un long moment. Cela me rappelle une petite aventure que je n’avais pas publiée sur le blog en début d’année, la découverte du ski en Chine…

L’hiver dans le Nord de la Chine étant très rude, il est propice à une des activités bien connues des français, suisses ou autres canadiens, le ski. Ce sport est clairement nouveau dans un pays comme la Chine, toujours en développement, mais avec une population de gens aisés assez importante pour s’intéresser aux sports d’hiver.

On my way down

Les stations les plus connues sont localisées au Nord du pays, proche de la fameuse ville d’Harbin. Plusieurs petites stations se sont ouvertes en banlieue de Beijing mais sont pour la plupart constituées d’une unique remontée et de 3 pistes (plutôt réservées aux débutants). Sympa pour une demi-journée mais trop petites pour un weekend complet.

Nous avons réussi à trouver par l’intermédiaire d’une agence de voyage locale une station à 4h de route qui présentait un domaine skiable plus important et sommes donc parti à l’aventure pour Wan Long (1000 Dragons). Cela nous a permis d’éviter bien des problèmes vu que le transport, l’hôtel, le forfait et la location du matériel étaient inclus dans le package.

Je fus un peu surpris lors de notre départ de voir dans le bus les chinois habillés avec les derniers équipements Salomon, The NorthFace ou meme Decathlon Wend’ze.

Comme prévu après un peu moins de 4h de route sur une autoroute de la mort (la bande d’arrêt d’urgence sert de 3eme voie pour doubler… :/), nous arrivons a Chongli, notre lieu de résidence pour le weekend.

Départ tôt le matin (7h) après un petit-déjeuner typiquement chinois qui a clairement déplu à une bonne partie de notre bande de français pour rejoindre la station. Les horaires sont un peu diffèrent de l’Europe avec une ouverture des pistes à 8h00 et une fermeture à 16h30 (juste avant la nuit).

La station est en fait une sorte de grand hangar ou toutes les commodités sont réunies : magasin de fringues, vendeur de forfaits, école de ski, location de matériels, restaurant type cantine à l’étage et même des locations de vêtements (pantalon, manteau).

The Ski Resort - A big warehouse Ski trail, nobody around

Premier contact avec la neige, le matériel est plutôt correct (sponsor de Salomon) mais pas du tout réglé. De plus, la neige est très dure. Le domaine est bien blanc car les températures sont vraiment basses mais les dernières chutes de neige remontent à plusieurs semaines. Les montagnes autour sont quasiment pelées, ce qui nous confirme que la neige est grandement artificielle.

Le froid et le vent nous obligent à réaliser régulièrement des pauses au chaud afin de ne pas geler sur place mais on profite pleinement des pistes quasiment désertes de ce petit domaine.

Me, freezing on the summit Sunny Day but fucking cold: -25 degrees

Pour le deuxième jour, le soleil est au rendez-vous et le vent a grandement diminué, ce qui rend la journée vraiment agréable. Apres plusieurs heures à débouler sur les mêmes pistes et emprunter le grand télésiège pour remonter au sommet (un peu répétitif), notre journée se termine. Il est déjà temps de rendre les skis…

Small ski lift to the top Sunshine which heat ourselves

Le retour à Beijing se fait dans le plus grand calme vu que tout le monde est bien fatigué après ces 2 jours dans un air pur.

Pour revenir sur Wan Long et le ski en Chine, le domaine skiable reste petit par rapport à nos repères européens mais le niveau des chinois sur les planches montrent qu’un potentiel pour le développement des sports d’hiver est clairement présent. De nombreux projets immobiliers sont d’ailleurs en cours de réalisation pour créer le futur Courchevel ou Gstaad chinois.

Plus de photos sont disponibles sur Flickr.