Head of Giant BuddhaJ’ai profité de quelques jours fériés au début de l’été pour me rendre avec quelques amis dans le Sichuan.

Un beau programme nous attendait pour ce long weekend avec une visite de Chengdu et de ses fameux pandas, la montagne sacrée Emei, la fameuse nourriture épicée du Sichuan et bien d’autres choses.

Notre premier arrêt fut la ville de Leshan (1h30 de Chengdu en bus) afin de visiter le fameux bouddha géant.

Cette statue de Maitreya Bouddha est reconnue comme la plus grande statue de Bouddha en pierre du monde. Elle fait plus de 70m de haut et 28m de large. Elle a été directement taille dans la paroi rocheuse.

D’après la légende locale, ce bouddha devait calmer les eaux turbulentes des 3 rivières qui se rejoignaient à ce point (Dadu, Qingyi et Minjiang) afin de protéger les marins. Ce vœu d’un moine bouddhiste se réalisa en partie grâce à la construction. En effet, une tel quantité de pierre fut extraite de la falaise et déposée dans le lit des rivières, ce qui calma les courants aux embouchures des 3 rivières.

Giant Buddha from the bottom Wooden statue in Giant Buddha Park

Ce site a été inscrit au patrimoine de l’Unesco en 1996 et est devenu un des sites les plus visités dans la province du Sichuan.

Nous avons pu constater cela lors de notre passage. Comme souvent lors des jours fériés, les chinois profitent de l’occasion pour se rendre sur les sites populaires. Nous avons du faire une bonne heure de queue pour accéder à l’escalier descendant aux pieds du Bouddha.

Stair to go down to Giant's feet Giant Buddha from the stairs

Ce site reste tout de même très impressionnant malgré la foule présente. De plus, il est possible de se retrouver rapidement seul dans le parc aux alentours (en évitant la route aux touristes). La vue sur la ville et l’embouchure des rivières est également très agréable.

Cave into Giant Buddha Park View of Leshan city and rivers

Incense burner for Buddha devotion Monk who imagined the Giant Buddha

Plus de photos sont disponibles sur Flickr.

Apres cette visite express dans la ville de Leshan, nous avons réussi à rater le dernier bus pour la montagne Emei, notre prochain arrêt du weekend. Heureusement, un chauffeur pirate attendait à la station de bus. Il a accepté de nous emmener ainsi que 2 chinoises dans sa voiture. Nous voila parti à 6 dans une voiture pour une destination inconnue… A suivre !