Sculpture at the entrance for Red leaves festivalJ’ai la chance de travailler pour une société française en Chine mais qui a réussi à mettre en place une balance équitable entre fonctionnement français et culture chinoise.

Il est important pour les chinois de garder un corps et un esprit sain. Dans ce cadre, ma compagnie organise régulièrement des sorties sur différents sites et parcs autour de Beijing. Depuis mon arrivée il y a moins de 6 mois, j’ai eu l’occasion de visiter 2 fois « les collines parfumées ». La première fois au printemps pour la floraison des cerisiers puis voici quelques jours à l’automne pour le festival des feuilles rouges.

Xiangshan ( 香山公园 – Parc des Collines Parfumées) est situé au nord ouest de Beijing, environ 20 km du centre ville. Le ticket d’entrée est de 10 yuans. Ce parc s’étend sur 1.6 km2 et est constitué d’une végétation assez fournie, d’un relief escarpé et de nombreux temples amenant au sommet.

Le pic, Xianglu Feng, est situé à 557m d’altitude. Il a donne son nom au parc du fait de deux rochers en forme de bruleur d’encens (traduction en français de Xianglu Feng). Il est très couru que les visiteurs se rendent à pied jusqu’au sommet. Pour les moins courageux, la direction du parc a mis en place un télésiège (50 yuans/pers). Il est décrit dans de nombreux guides que la vue au sommet permet de profiter de la végétation environnante et de la périphérie de Beijing.

Small Temple on the top Cable car to reach Xianglu peak

Apres cette introduction type « Guide du Routard », je vais essayer de vous livrer mon propre ressenti après ces deux visites au sommet.

Lors de la première visite, j’étais à Beijing depuis seulement 3 jours et ai grandement souffert dans l’ascension de la chaleur étouffante. Merci le décalage horaire et les premiers efforts en terrain inconnu. J’ai tout de même atteint le sommet pour profiter des cerisiers en fleurs et d’une vue impressionnante… ah non, il faisait tout gris! :(

Cherry Blossom in Spring View from the top of Xianglu Feng

Pour mon deuxième voyage sur cette colline, j’avais pu profiter d’une condition physique plus que retrouvée (merci le sport en Chine) et j’ai réussi à arriver dans les premiers du groupe au sommet. J’avais prévu le coup cette fois en emmenant l’appareil photo afin d’enfin profiter de cette fameuse vue… et hop, rebelote, temps tout gris avec une sorte de mélange entre brouillard et pollution… :(

Blurry view from the top Red leaves during Autumn

Cet endroit est définitivement un lieu à voir pour les résidents de Beijing ou des touristes longue durée. Cela permet de s’oxygéner et de retrouver de la verdure. Je n’ai pas eu de chance lors de mes deux visites avec le temps mais je pense que cela reste très courant à Beijing.

Autumn is coming...

Un point négatif aux sorties avec le travail – un temps limite sur le site. Du coup, on fait ces visites un peu au pas de course et cela ne me permet pas de profiter pleinement de chaque endroit visité. On ne peut pas tout avoir quand même… ;)

Plus de photos sont disponibles sur Flickr.